Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti

Blason de l'Université Laval

Chaire de recherche
du Canada

en patrimoine religieux bâti

Impact Campus | Contributions étudiantes pour l’église Saint-Jean-Baptiste

 

Article paru dans Impact Campus le 12 janvier 2016 par Kim Chabot


Le mandat imparti aux étudiants de Tania Martin était clair. En une session, ils devaient proposer une version novatrice de l’église Saint-Jean-Baptiste. Les propositions finales ont été exposées pendant les Fêtes, non sans récolter un lot de commentaires positifs de la part des résidents et du conseil de quartier.

Ils ont cogité à raison de 40 heures par semaine pour réinventer le bâtiment patrimonial fermé le 24 mai dernier. Après plusieurs nuits blanches en atelier, l’expérience s’est conclue avec l’exposition des maquettes à la bibliothèque Saint-Jean-Baptiste, du 17 décembre au 10 janvier.

Cette mission origine du comité patrimoine du conseil de quartier. L’une des membres, Marie-Paule Robitaille, a proposé cette idée à la professeure Tania Martin, se rappelle Michael Richer-Lebrun. À ce moment, « la population pense à de petites interventions – comme conserver l’église et réaménager le sous-sol – qui ne donneront pas une deuxième vie à l’église », ajoute celui dont le projet consiste en un centre d’interprétation du patrimoine.

Le défi est d’envergure, surtout dans un contexte où beaucoup de lieux de culte changent de vocation. Dans certains cas, les projets restent conservateurs, car les concepteurs voient « l’église comme un bâtiment figé dans le temps », observe Philippe Vézina, dont le projet comprend un marché public.

Au contraire, poursuit-il, pour redonner vie à un tel lieu, il faut le « voir comme un bâtiment vivant, actif qu’on peut modifier au fil du temps. Un bâtiment en ruines n’est pas un bâtiment invitant. »

Faire différent, certes, mais faire rentable. Comme l’explique le jeune homme, une somme de 170 000 $ est nécessaire pour entretenir l’église chaque année. Des frais qui comprennent le chauffage et l’électricité, et qui s’ajoutent aux 10 millions nécessaires pour la reconversion, poursuit-il.

Lire l’article complet : Contributions étudiantes pour l’église Saint-Jean-Baptiste

}

© 2017 - Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti - Université Laval - Tous droits réservés

Responsable : Tania Martin | Tania.Martin@arc.ulaval.ca