Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti

Blason de l'Université Laval

Chaire de recherche
du Canada

en patrimoine religieux bâti

Réalisations

DSC_0430Bon nombre des travaux de la Chaire, développés en étroite collaboration avec des groupes de citoyens, des équipes d’universitaires, des instances gouvernementales, des professionnels en milieu de pratique et les différents intervenants en patrimoine, jettent un éclairage novateur et approprié sur les manières d’interpréter, de mettre en valeur et d’intervenir en faveur de cet héritage collectif. D’autres projets s’orientent vers la documentation et l’explication de la constitution des milieux de vie actuels et historiques en Amérique du Nord. Les réalisations de la Chaire s’adressent alors à un public diversifié, comme en témoigne cette sélection.

Les projets, activités et publications, présentés ici à titre d’exemple, illustrent les problématiques abordées par la titulaire, par les jeunes chercheurs qu’elle a encadré ainsi que par les équipes de recherche qu’elle a créée ou auxquelles elle s’est intégrée pour avancer son programme de recherche.


La mouvance de la culture canadienne-française vue à travers l’évolution d’une institution catholique en région

Canadian Historical Review/Revue de l’histoire canadienne 88,1 (mars 2007) : 41-88. Par Tania Martin.


The Effect of Catholic Religious Communities on the Built Form and Urban Morphology of Quebec City

En prenant pour cas d’étude la ville de Québec, la base de données spatiotemporelles et système d’information géographique concentre les renseignements sur les propriétés des communautés religieuses implantées dans la haute ville recueillis dans diverses archives. Avec cet outil, nous avons commencé à reconstruire l’évolution géométrie du parcellaire et des formes des édifices aux 19e et 20e siècles. Un portrait embryonnaire diachronique des tendances d’acquisition, de vente, de démolition et du redéveloppement de ce foncier émerge. Nos premières hypothèses suggèrent que les cycles observables sont des indices des pressions sociodémographiques sur l’utilisation du sol ainsi que des nouvelles idées de ce qu’est la société québécoise, son identité et les rapports qu’elle à envers la vie spirituelle et l’institution religieuse.

L’application de la géomatique aux problèmes d’architecture et d’urbanisme génère de nouvelles façons d’aborder la question de la conservation et mise en valeur du patrimoine. Elle invite aussi à l’élaboration d’outils de visualisation et de modélisation afin de pouvoir considérer et représenter les données quantitatives et qualitatives, c’est-à-dire, autant les faits bruts que les perceptions et autres variables dites intangibles. Finalement, le développement d’outils géomatiques et des plateformes de diffusion de l’information vers le public et entre décideurs facilite l’intégration de la collectivité dans le processus de prise de décision leur permettant de peser des scénarios alternatifs pour le développement d’un site.


Journée d’étude en géomatique

(2011) dans le cadre du projet « L’avenir du patrimoine religieux : quels outils géomatiques et de modélisation sont à développer pour faciliter la consultation publique ? »


Ateliers de design ayant des problématiques de requalification d’édifices et sites existants

L’atelier 3 : interprétation et requalification du patrimoine sert de laboratoire de recherche-création où on aborde la problématique du patrimoine. Comment doit-on intervenir sur un lieu existant de façon à respecter les valeurs patrimoniales qui y sont associées? Comment proposer un programme nouveau qui tient compte des besoins et aspirations actuelles des usagers sans que cela menace l’intégrité du lieu? Ces explorations soulignent l’importance de la documentation préparatoire au design, de relever minutieusement les données pouvant, d’une part, éclairer la compréhension de ce qu’était ce lieu et son importance pour la collectivité, et d’autre part, inspirer des solutions novatrices.


Le presbytère comme composante du paysage religieux à Québec : l’évolution d’un type architectural en milieu urbain

par Trycie Jolicoeur, 2005.


Un cheminement à travers les cultures : Prolongement vers un nouveau quartier innu pour Uashat

par Karine Marchand et Caroline Morneau, 2009.


Le village cri d’Oujé-Bougoumou : analyse de la forme architectural et urbaine d’un milieu planifié

par Caroline Morneau, 2009.


Une école « concept innu » : pour l’extension de la réserve de Uashat à Sept-Îles : puiser dans les traditions pour bâtir le futur

par Valérie Girard, 2009.


Espaces spirituels de Mashteuiatsh : lecture d’un paysage culturel ilnu

par Annie Pelletier, 2001. Gagnante du Prix VRM 2013 et de la bourse France-Gagnon-Pratte 2010.


Morphologie et morphogenèse des territoires urbanisés de Uashat mak Mani-Utenam: La réserve innue entre mémoire et structures empruntées

par Karine Marchand, 2011.


Atavisme : l’actualisation de Nazareth

par Geneviève Sévigny, 2011.


La tectonique, expression d’une architecture identitaire : conception d’une maison durable, écologique et adaptée à la culture innue pour le quartier de Ka Uatshinakanashkasht

par Audrey Harvey, 2013.


Guide de rénovation, transformation et adaptation des maisons – Uashat mak Mani-Utenam et Fascicules de rénovation des maisons en milieu bâti innu – Uashat mak Mani-Utenam

dans le cadre du projet « Vers une architecture autochtone: Adaptation saine, durable et abordable des bungalows construits après 1960 sur le territoire de la communauté du Uashat mak Mani-Utenam » où il était question de réfléchir avec les Innues sur les manières optimales de rénover l’espace intérieur ou encore d’élargir leur maison de façon à ce que les changements incarnent leurs valeurs et visions du monde.

Morphogenèse et paysages culturels : Comprendre la transformation des territoires et des milieux bâtis des communautés innues

dans le cadre du projet « Habiter Nitassinan mak Innu Assi : Les représentations, l’aménagement et la gouvernance des milieux bâtis des collectivités innues du Québec » de l’Alliance de recherche universités-communautés (ARUC) Tetauan.


Recycling Catholic Convents and Religious Institutional Buildings into Affordable and Alternative Housing : Three Case Studies

Choisis d’un inventaire d’une trentaine d’édifices conventuels et d’institutions dirigées par des communautés religieuses recyclés en logements abordables et alternatifs, trois cas d’études éclairent les leçons à tirer de ces expériences et fait des recommandations en prévision de futurs projets similaires. Ce rapport a aussi donné lieu à un Cyberforum sur le logement abordable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement.


Le patrimoine et l’élaboration de projets urbains: vers le renouvèlement des pratiques en aménagement?

Séminaire annuel de l’Institut du patrimoine culturel (IPAC) 2010

}

© 2017 - Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti - Université Laval - Tous droits réservés

Responsable : Tania Martin | Tania.Martin@arc.ulaval.ca