Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti

Blason de l'Université Laval

Chaire de recherche
du Canada

en patrimoine religieux bâti

Journée d’étude : Nouveauté de 2013 !

Vendredi 14 juin, 8h00 – 12h00

Programme

La journée d’étude aura lieu au Cégep de la Gaspésie, Campus de Gaspé le vendredi 14 juin, 2013 de 8h à 12h et sera suivi d’un diner où les participants pourront poursuivre les échanges.

Cette activité est offerte gratuitement aux participants inscrits au forum de même qu’à la population locale. Son objectif est de permettre à tous d’échanger sur les enjeux de la préservation et de la mise en valeur du patrimoine bâti, sur les pistes de solutions, le tout à partir de cas pratiques.

8h-8h45 Table ronde avec interprétation simultanée anglais/français et français/anglais
8h55-10h40 Ateliers de travail ( Au choix – voir liste ci-dessous)
10h50-12h Plénière avec interprétation simultanée anglais/français et français/anglais
12h-13h15 Dîner

 

Table ronde 8h-8h45

Les panélistes invités feront une courte présentation de 5 minutes chacune afin de dresser un portrait des problématiques locales, d’identifier les défis régionaux et de cerner le potentiel de la région gaspésienne eu égard à la conservation et la mise en valeur du patrimoine bâti et des paysages culturels, le développement communautaire et économique. Ils survoleront également les théories actuelles dans le domaine de la conservation ainsi que présenter les pratiques exemplaires. Des échanges entre les panélistes et l’auditoire suivront les présentations. Un service d’interprétation simultanée du français vers l’anglais et réciproquement permettra aux panélistes d’utiliser leur langue maternelle.
Ateliers de travail 8h55-10h40

Vous avez le choix entre 8 ateliers ayant pour thème la liste qui suit. Thèmes détaillés

1-   Éducation et patrimoine : les synergies possibles sur la pointe de la Gaspésie  – Gaspé, Wakeham, Sunny Bank, York et Gaspé Harbour

Quels rôles peuvent jouer les établissements d’enseignement dans les enjeux et les défis liés à la conservation et à la mise en valeur du patrimoine?

2- Conciliation entre développement industriel et protection du patrimoine naturel et culturel – Rivière-au-Renard

Comment assurer l’avenir économique de Rivière-au-Renard sans détruire les traces de son passé?

3- Fruit d’une mobilisation citoyenne pour la sauvegarde du patrimoine : réussites et nouveaux défis – L’Anse-au-Griffon

Comment la maison Boulay peut-elle tirer profit de son entourage et de l’expérience acquise par le milieu dans la prise en charge du patrimoine local pour réaliser son propre projet de restauration?

4-  Vivre en périphérie d’un parc national : vers une vision d’avenir d’interdépendance entre le parc national du Canada Forillon et les villages avoisinants – Parc national du Canada Forillon, Cap-aux-Os, Cap-des-Rosiers

Comment générer une synergie et une complémentarité entre l’entreprise privée, l’offre publique et les initiatives communautaires visant à dynamiser les villages et le Parc?

5- Une petite patrie irlandaise – Douglastown

Quelles orientations doivent guider la revitalisation d’un noyau paroissial devenu le cœur d’une communauté subissant une forte transformation démographique? Comment requalifier le Holy Name Hall pour lui donner une vocation autosuffisante?

6- Tout patrimoine doit-il devenir musée ou centre d’interprétation? – Maison Legros, Pointe-Saint-Pierre

Quelle vocation donner à la maison Legros ? Les consultations préliminaires menées auprès de divers organismes spécialisés encouragent une utilisation mixte des bâtiments afin d’assurer leur entretien. Comment mieux définir une utilisation mixte ?

7- Des communautés d’appartenance – Bougainville, Saint-Georges, Malbay, Barachois

Dans un contexte de dévitalisation, les ressources sont maigres pour ne pas dire presque inexistantes pour la restauration et l’entretien de bâtiments patrimoniaux sur le territoire, qu’ils s’agissent de maisons centenaires ou d’églises historiques. Peut-on imaginer une solution qui, d’une part, permettrait les aînés de briser leur isolement et de vieillir dans leur milieu, entourés des leurs, et d’autre part, contribuerait à la conservation du patrimoine local?

8- Une concentration de bâtiments historiques et une vocation touristique à conserver – Percé

Comment peut-on solutionner le financement de la restauration et de l’entretien des nombreux bâtiments historiques de Percé? Quels usages de tels bâtiments d’importance peuvent accueillir? De quelle façon pourrions-nous envisager l’utilisation de ces sites durant les quatre saisons?

Les propriétaires/gestionnaires des sites feront des courtes présentations d’une dizaine de minutes soulignant les problèmes, défis, potentiels, succès, projets à venir, enjeux, etc. Ils pourront aussi avoir des questions particulières qu’ils veulent aborder avec les membres de l’atelier. Ces présentations lanceront un échange entre les divers acteurs clés et les panélistes choisis lors du concours de participation à la journée d’étude.

Après les présentations où les préoccupations et priorités actuelles des propriétaires/gestionnaires auront été évoquées, un animateur facilitera la discussion qui aura comme but d’élaborer des pistes de solutions, des stratégies prometteuses en réponse aux problématiques qui auront été identifiées. Quoique tous puissent se joindre à un atelier de travail de son choix, il y a 5 sièges qui sont réservés pour les participants aux FIAV qui veulent partager leur expertise avec les acteurs clés locaux. Ils seront choisis par voie de concours. D’autres sièges sont réservés pour les acteurs clés locaux ainsi que les citoyens intéressés, complétant ainsi chacun des 10 ateliers de travail interdisciplinaire et intersectoriel. Les personnes bilingues dans la salle assureront l’interprétation vers les deux langues; c’est une formule éprouvée avec succès dans d’autres activités passées des organisateurs.
Plénière 10h50-12h

La matinée se termine avec une plénière où les rapporteurs de chacun des ateliers feront un court bilan des échanges dans leurs ateliers de travail. Ce sera suivi par une discussion élargie à l’auditoire sur les thèmes de la journée d’étude. Chaque rapporteur pourra présenter son bilan dans sa langue maternelle puisqu’un service d’interprétation simultanée du français vers l’anglais et inversement est offert.

Les participants à la journée d’étude

Table ronde – Panélistes

Les panélistes invités à la table ronde dresseront un portrait des enjeux spécifiques à la région et ils feront le survol des pratiques courantes dans le domaine de la conservation du patrimoine. Un historien local dessinera les grandes lignes de l’histoire de la pointe de la Gaspésie soulignant les moments importants ayant eu un impact sur la transformation des paysages culturels; un décideur local exposera la politique cadre sur le tourisme durable récemment adopté par la CRÉ-GIM; un(e) architecte ou urbaniste évoquera les défis d’aménagement que font face les petits villages à l’intérieur des villes de Gaspé et de Percé; une personne de l’extérieur de la région brossera le tableau des pratiques courantes dans la requalification et l’interprétation du patrimoine et de l’environnement bâti au Canada et aux États-Unis; un dernier invité parlera des différentes valeurs associées avec les lieux du quotidien et les sites du patrimoine.

Ateliers de travail

Propriétaires/gestionnaires, acteurs clés, panélistes, un modérateur et un rapporteur siègeront aux ateliers de travail. Les citoyens intéressés et les autres participants au FIAV assisteront à l’atelier de leur choix et sont invités à contribuer aux discussions.

Propriétaires/gestionnaires des sites : En amont de la tenue du FIAV 2013 Gaspé-Percé, les propriétaires/gestionnaires des sites auront défini, à l’aide du comité d’organisation local, les problématiques qu’ils veulent étudier. Ils ouvriront l’atelier de travail avec une courte présentation d’une dizaine de minutes dans laquelle ils exposeront les problèmes, défis, possibilités, succès, projets anticipés, enjeux et questions spécifiques qu’ils aimeront aborder en lien avec leur site.

Acteurs clés, y inclut les professionnels locaux, les intervenants des paliers gouvernementaux, représentants des organismes culturels, etc. : Il y aura un éventail d’acteurs clés associés à chacun des ateliers de travail : architectes, urbanistes et aménagistes; représentants des organismes œuvrant dans les domaines de la culture, l’histoire, le patrimoine et le tourisme; fonctionnaires des ministères et agences du fédéral et du provincial (ex. Parcs Canada, le ministère de la Culture et des Communications ainsi que des municipalités et des MRC).

Citoyens : La tenue de la journée d’étude dans le cadre du FIAV sera annoncée dans les médias locaux et dans d’autres canaux afin d’attirer le grand public et les citoyens intéressés à l’avenir des paysages culturels gaspésiens. Tout comme les participants aux FIAV, ils sont chaleureusement invités à assister à tous les échanges qui se tiendront pendant la journée d’étude, notamment lors des ateliers de travail.

Panélistes : Les participants au FIAV choisis présenteront, au fil des débats, les approches spécifiques à son domaine d’expertise pertinentes pour l’élaboration de stratégies. Ces personnes auront préparé des cas d’étude et des pratiques exemplaires qui pourront nourrir la réflexion commune. Leur rôle est d’aider à alimenter et élargir les échanges.

Modérateurs : Les modérateurs auront comme tâche d’animer les échanges lors des trois composantes au programme de la journée d’étude : la table round d’ouverture, les 10 ateliers de travail ainsi que la plénière de clôture.

Rapporteurs : Dans chaque atelier de travail, un rapporteur désigné aura la responsabilité de dresser un bilan des échanges et de présenter cette synthèse à la plénière. Cette personne aura au plus 5 minutes pour résumer les trois points de discussion les plus importants soulevés lors de leur l’atelier de travail.

Aimeriez-vous mettre à profit votre expertise? Quelques places sont encore disponibles ! Hâtez vous de poser votre candidature pour cette expérience unique : Appel de candidatures PDF

}

© 2017 - Chaire de recherche du Canada en patrimoine religieux bâti - Université Laval - Tous droits réservés

Responsable : Tania Martin | Tania.Martin@arc.ulaval.ca